DCF 1.0

La Rambla (Boulevard) de Figueres est la partie centrale de la capitale de l’Alt Empordà, son centre emblématique sur lequel le monde des affaires de la ville rencontre les temps de loisirs des citoyens. Des banques et bureaux se mêlent aux cafés des rues et magasins, la Rambla est souvent la scène pour des événements culturels de toutes sortes ou les “Fires” si populaire ici ; ce sont le plus souvent des marchés consacrés à un sujet comme par exemple la foire du vin en septembre. Géographiquement aussi, la Rambla se trouve au milieu de Figueres, et tout autour se trouve le centre de la ville historique. Tout proches également, des quartiers qui sont apparus au cours de l’extension de la ville entre le 19 et le 20 siècle.

A l’origine un moulin était sur la place de la Rambla, situé le long d’un ruisseau du nom Galligans; les habitants voulaient couvrir celui-ci par mesure d’hygiène. Dans ce but, le meunier a été exproprié, et quand le lit du ruisseau avait disparu sous terre, le projet de transformer le terrain en place publique mûrissait. La Rambla a été alors projetée officiellement en 1828, sa construction a duré de 1831 à 1840. En 1864, les 26 platanes qui s’y trouvent encore ont été plantés.

DCF 1.0Dès la fin du 19°s, jusqu’à la guerre civile espagnole, les plus beaux bâtiments de la ville ont été construits. Ils s’associaient bien à ceux existants déjà et formaient au cours du temps un mélange multicolore de styles différents, du néoclassicisme baroque jusqu’à l’art nouveau.

La Rambla est cependant seulement depuis 1917 dans sa forme actuelle, quand l’architecte Ricard Giralt a fait démolir des maisons de la partie supérieure au cours d’une rénovation et a installé le monument du sculpteur Enric Casanova en l’honneur de l’un des plus grands fils de la ville, Narcis Monturiol.

DCF 1.0 Monturiol (Figueres, en 1819 – Barcelone, en 1885) était en principe juriste, mais n’a cependant jamais exercé sa profession. Il a passé sa vie comme artiste et intellectuel, a sympathisé avec les républicains et a publié le premier journal communiste d’Espagne, La Fraternidad (1847-48). Il est entré comme inventeur du sous-marin dans les annales éternelles des héros catalans. Lors d’un séjour à Cadaqués, Monturiol avait observé le travail dangereux des plongeurs de corail et avait été témoin d’un accident mortel. Cela a causé la première réflexion pour une navigation sous l’eau.

Le fruit de ses idées a été l’Ictineu I : sept mètres de long, propulsé par la force musculaire de quatre marins et conçu pour la pêche du corail.

rambla-figueres4Le 2 octobre 1864 l’Ictineu II était déjà mis à l’eau: 14 mètres de long, construit en bois d’olivier avec une couche de cuivre de 2 millimètres; c’était le premier départ, couronné de succès, d’un sous-marin avec moteur à combustion interne. Une copie de l’Ictineu II est exposée dans le port de Barcelone.

Au cours des dernières années, la Rambla de Figueres a été à nouveau modifiée à grands frais, avec de nouveaux matériaux, mais en respectant tout à fait le côté historique. Les cafés des rues typiques et le monument de Monturiol sont restés et les citoyens et touristes se sont habitués très vite à la nouvelle image. L’idée, grandiose en effet, de faire de la Rambla une zone piétonne bloquée à la circulation, n’était malheureusement pas réalisable. Suite au tracé des rues de Figueres, une Rambla tout à fait sans circulation aurait produit un chaos de et des bouchons continuels. Malgré tout la Rambla est restée ce qu’elle était : le centre de Figueres et, naturellement, l’une des Ramblas de Catalogne avec une grande histoire.


Mostra un mapa més gran

Partagez-le!