ADSL, Internet et téléphone en Espagne.

Les raccords rapides à Internet sont aussi arrivés en Espagne. Des sociétés avec la liaison à Internet utilisent déjà plus de raccords ADSL que les connexions analogues. Mais aussi le nombre de privés avec la connexion rapide monte continuellement pendant que les raccords analogues par modem augmentent à peine.

Rien ne va sans branchement téléphonique

Pour surfer à Internet, il faut un branchement téléphonique normal de la société téléphonique espagnole de Telefonica. Au cas où on sollicite celui-ci par Internet (www.telefonicaonline.com) l'enregistrement est gratuit. Mais cela dure d’après notre expérience un certain temps avant que le raccord soit installé. Si on est pressé, il est préférable de passer dans l'un des bureaux de la Telefonica.  En plus des taxes de base pour le téléphone, il faut être prudent car des tarifs supplémentaires différents sont proposés, pour des conversations à trois, des soins (mantenimiento) etc…. Si on n'a pas besoin de ces services il  suffit un simple raccord et c'est meilleur marché.

 Les fournisseurs ADSL

A côté de Telefonica même, il y a de nombreux autres fournisseurs d'ADSL. On peut s'informer assez simplement de leurs offres. Il suffit d'entrer"ADSL“ sur la page espagnole de Google (www.google.es ) éventuellement encore en ajoutant "barato“ (à bon marché), et examiner page par page jusqu'à ce qu'on ait trouvé une offre intéressante. Les pages sont en espagnol, mais on s'oriente relativement facilement bien qu'on ne soit pas très fort dans la langue. „Date de alta“ dit de s'abonner dans ce cas.

Ainsi, on a trouvé une offre intéressante, par exemple, ADSL 24 h (Flatrate) pour 9,95 euros + I.V.A. (16% de taxe sur la valeur ajoutée) par mois. Ensuite on entre son numéro de téléphone pour lequel on sollicite l'ADSL. Et ensuite le dégrisement vient, habituellement très vite : „pour cette région (nous parlons de notre région) cette offre n'est pas encore disponible à cause des lignes manquantes, la connexion la plus favorable pour vous coûte actuellement…“

Le plus souvent cela coûte, y compris la taxe sur la valeur ajoutée, environ 40 euros par mois. Les fournisseurs ajoutent à cela cependant souvent des offres supplémentaires dans le paquet, et sur ce point, les études précises des sites Web peuvent valoir la peine. La célèbre question est toujours présente en principe : ce que je veux, de quoi j'ai besoin je et de quoi je n'ai pas besoin ? Jusqu'à ce point nous ne pouvons pas recommander l'un ou autre fournisseur parce que les besoins de chacun sont justement divers.

Si on se décide pour un fournisseur, il faut remplir des formulaires sur sa page d'Internet. Cet exercice n'est pas trop difficile avec un peu de patience. Le premier blocage est souvent le N.I.E (le numéro d'identification pour l'étranger). Sur les documents personnels, c'est avec "-„ entre la lettre et les chiffres, dans les formulaires, on doit noter sans les "-„ autrement la procédure ne fonctionne pas. Au cas où on n’a pas de N.I.E., certains fournisseurs se contentent aussi du numéro de la carte d'identité.

Si l'enregistrement a marché, on attend un paquet avec le routeur et les instructions pour l'installation de l'ADSL. Si c’est seulement un simple routeur (sans Wi-fi) qui est sollicité, c'est le plus souvent gratuit. L'attente du paquet dure deux à trois semaines, alors on doit être présent, puisque le paquet vient avec un service de livraison et non par la poste.

L'installation est relativement simple, peut réalisée en peu de temps même si on n’est pas très technique. Au cas où cela ne marche pas, les sociétés proposent un support technique téléphonique, et ceux-ci fonctionnent, habituellement bien, souvent aussi en langues étrangères. Cette toute dernière solution est aussi valable dans le cas où on ne vient pas à bout des formulaires sur les pages d'Internet. Ainsi par téléphone, on attrapera déjà, avec un peu de patience, quelqu'un qui vendra volontiers un raccord ADSL.

Alternatives :

Un point critique est la durée de contrat du raccord ADSL.. Le plus souvent, presque toujours, on s'engage à utiliser le service pour au moins un an. Si on ne passe pas ici toute l'année, mais seulement certains mois, on devrait envisager comme alternative actuellement, encore un raccord analogue. Au cas où on télécharge de grands fichiers comme des vidéos ou la musique d'Internet, le raccord n'est cependant pas à recommander par modem. Si on veut voir seulement des e-mails et surfer occasionnellement sur Internet, un raccord gratuit par modem est , certes, la plus lente, mais, justement pourtant, aussi l'alternative la plus avantageuse, puisque on paie seulement le temps qu'on passe sur Internet. Ici aussi il y a de nombreux fournisseurs, où la consommation d'Internet vient sur la facture de la Telefonica. Comme par exemple, le raccord de ya.com peut servir dans ce cas (http://acceso.ya.com/gratuitos/yacomfree). L'enregistrement ne coûte rien et l'installation de la connexion Internet (analogue) est simple. De 18hà 8 h et samedi, dimanche et jours fériés nationaux, le surf à Internet coûte 0,009 euros la minute et en semaine toute la journée de 8 à 18 h 0,024 euros la minute. Celui qui n'est pas tout à fait sûr avec ses plans "espagnol" ADSL, peut prendre d'abord un tel raccord et tester si pour ses besoins il est assez rapide. Dans cela aucune  conversation téléphonique n'est comprise naturellement. Au cas où on téléphone à l'étranger, c’est,  par notre expérience le tarif Call-by-call en Espagne qui  la possibilité la plus favorable. L'enregistrement est gratuit, il n’y a aucune obligation et les conversations coûtent seulement une fraction des prix de Telefonica. Les conversations du fixe au téléphone portable sont aussi plus favorables, également à l'intérieur de l'Espagne ou à l'étranger. Puisque call-by-call a son siège social aux Canaries, on échappe à la taxe sur la valeur ajoutée (levée par des fournisseurs semblables) de 16% qui ne s'applique pas pour les utilisateurs privés. Ce dernier est aussi à envisager naturellement, au cas où vous utilisiez un raccord ADSL et téléphoniez à l'étranger.

Celui qui ne voudrait pas se battre avec les formulaires espagnols ou par téléphone, trouve avec http://www.gonuts4free, (peut-être), un fournisseur d'Internet espagnol avec des pages dans les langues étrangères courantes pour le raccord analogue libre et aussi pour ADSL. Cependant, la dernière offre est relativement chère, l'enregistrement et aussi le routeur sont assez chers.

Nous espérons que nous vous avons plus informé qu’embrouillé et souhaitons une bonne réussite.

CapCreus online, Web-journal de la Costa Brava: www.cbrava.com/fr